Suivre IRW CGSP

PROXIMUS - MOTION DE SOLIDARITE

Communiqué de presse   •   nov 19, 2019 15:21 CET

Réunie en Bureau ce lundi 18 novembre, l’Interrégionale Wallonne de la CGSP a pris connaissance de l’évolution du plan social au sein de Proximus.

L’IRW-CGSP apporte son soutien aux travailleurs de Proximus et tient à rappeler que derrière ce plan social il y a l’avenir de nombreux travailleurs et de leur famille.

Elle mesure particulièrement l’ampleur du drame social que cela représente pour les centaines de travailleurs mais également des conséquences futures pour l’ensemble des travailleurs du service public.

L’IRW-CGSP ne peut accepter la pression mise sur les membres du personnel afin qu’ils quittent l’entreprise ou acceptent une dégradation de leurs conditions de travail et de leur salaire. Ces méthodes managériales sont inacceptables et doivent être vivement combattues.

L’IRW-CGSP tient à rappeler que ce sont les travailleurs qui produisent la richesse, elle appelle les responsables politiques à défendre les services publics et cela dans l’intérêt de l’ensemble de la population mais également pour garder la maitrise de terrains stratégiques au rang desquels figurent, notamment, les télécommunications. Elle attend donc, de leur part, une réaction forte et des mesures courageuses afin de garantir un service public de qualité.

Prendre pour motif la fatalité du marché n’est plus acceptable ni justifiable aux yeux du monde du travail déjà durement touché par les mesures antisociales des politiques actuelles.

L’IRW-CGSP soutiendra toutes les actions de la délégation de Proximus qui seront prises en vue de sauvegarder l’emploi et les conditions de travail.


L’IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d’œuvrer quotidiennement tant à l’amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu’à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l’émancipation sociale de l’ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l’organisation syndicale se doit de former ses affiliés et d’informer l’ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d’analyse, de revendications et de combat.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire

By submitting the comment you agree that your personal data will be processed according to Mynewsdesk's Privacy Policy.