Suivre IRW CGSP

Les mots qui puent 3 : Prise d'otage

Communiqué de presse   •   mai 15, 2019 12:49 CEST

Une grève peut-elle vraiment être qualifiée de « prise d’otage » ?

Pendant près de 3 ans, vous avez pu lire dans « Tribune » une chronique intitulée « Le mot qui pue », signée par notre camarade Olivier Starquit. Une série de termes et d’expressions décryptés, passés au crible de l’analyse afin de mettre en lumière leur portée réelle.

Olivier a compilé ces « mots qui puent » dans un livre paru aux éditions du Cerisier.

Aujourd’hui, c’est avec son étroite collaboration que la Cellule Com de l’IRW CGSP vous en propose une version vidéo, en 5️⃣ volets :

➡️ Qu’est-ce réellement qu’un « job », que le Premier ministre nous assène en triple exemplaire à longueur de discours ?

➡️ Une grève peut-elle vraiment être qualifiée de « prise d’otage » ?

➡️ Que faut-il comprendre exactement quand on parle de « modernisation » ou de « privilèges » ?

➡️ Et que faut-il penser des « clients » qui, mine de rien, remplacent les usagers de nos services publics ?

Des questions qui ont toutes leur importance, quand on considère que « celui qui impose à l’autre son vocabulaire, lui impose ses valeurs, sa dialectique, et l’amène sur son terrain à livrer un combat inégal. »

Parce-qu’en période de campagne électorale, plus que jamais, les mots sont importants !

Regardez la vidéo : ICI


L’IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d’œuvrer quotidiennement tant à l’amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu’à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l’émancipation sociale de l’ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l’organisation syndicale se doit de former ses affiliés et d’informer l’ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d’analyse, de revendications et de combat.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Commentaire

By submitting the comment you agree that your personal data will be processed according to Mynewsdesk's Privacy Policy.